45.8 M$ pour améliorer la circulation au Port de Montréal

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, le 14 mai 2018, a annoncé un important financement de 45,8 million de dollars dans des infrastructures routières de la Ville de Montréal adjacentes au port de Montréal. L’investissement améliorera la fluidité et l’efficacité du réseau routier et aidera les entreprises locales et le port à faire concurrence en transportant leurs marchandises locales vers les marchés et en améliorant l’infrastructure routière.

« Notre gouvernement investit dans l’économie canadienne en apportant des améliorations à nos corridors de commerce et de transport », de dire le Marc Garneau. « Nous appuyons des projets qui assureront la circulation efficace des marchandises vers les marchés et des personnes vers leur destination, qui stimuleront la croissance économique, créeront des emplois de qualité pour la classe moyenne, et veilleront à ce que les réseaux de transport du Canada demeurent concurrentiels et efficaces. »

Le projet vient assurer un lien direct entre le port de Montréal et l’autoroute afin de réduire la congestion sur la rue Notre-Dame et à assurer un mouvement continu des conteneurs depuis les terminaux. Les travaux consisteront à prolonger le boulevard de l’Assomption entre les rues Notre-Dame et Pierre-de-Coubertin, permettant de raccorder une nouvelle voie à la sortie du port au futur prolongement de l’Avenue Souligny. Un lien routier sera donc créé entre le port et l’autoroute Transcanadienne.

« Le transport et la distribution des marchandises sont essentiels à nos économies locale, régionale et nationale », ajoute Marc Miller, député de Ville-Marie – Le Sud-Ouest – Île-des-Sœurs et secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités. « L’investissement annoncé aujourd’hui renforcera notre réseau de transport en s’attaquant aux contraintes urgentes en matière de capacité au port de Montréal et en favorisant la prospérité à long terme pour notre collectivité. »

Le projet devrait procurer d’importantes retombées pour l’économie et l’emploi grâce à la création d’environ 460 emplois pendant la construction. Le gouvernement du Canada appuie les projets d’infrastructure qui contribuent le plus au succès continu du Canada sur le plan du commerce international. Par exemple, les projets financés permettront de réaliser ce qui suit :

  • Appuyer l’activité économique et le transport physique des marchandises et des personnes au Canada;
  • Faire en sorte que le réseau de transport puisse résister aux effets des changements climatiques et s’assurer qu’il est capable de soutenir les nouvelles technologies et l’innovation;
  • Régler les problèmes liés aux engorgements et aux vulnérabilités du réseau de transport le long des corridors commerciaux du Canada;
  • Augmenter la fluidité des échanges commerciaux à l’échelle mondiale par l’entremise de nos ports, aéroports, chemins de fer, installations intermodales, ponts et passages frontaliers.

Les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que les administrations municipales, les groupes autochtones, les organismes du secteur privé sans but lucratif et à but lucratif, les sociétés d’État, les administrations portuaires canadiennes et les autorités aéroportuaires du Réseau national des aéroports sont tous admissibles à un financement dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux.

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité