Bendix appuie l’exigence de stabilité complète pour rendre les camions et les routes plus sécuritaires

Une douzaine d’années et d’innombrables milles parcourus après que le contrôle électronique de la stabilité (ESC – electronic stability control) a été largement disponible sur le marché des véhicules utilitaires nord-américains, la technologie connue sous le nom de stabilité complète sera requise pour la plupart des nouveaux camions à freins pneumatiques classe 7 et 8 aux États-Unis à partir du 1er août.

Pourtant, même si le mandat de l’Administration nationale de la sécurité routière (NHTSA) devrait prendre effet, on discute de son élimination – un mouvement que Bendix Commercial Vehicle Systems LLC croit entraverait l’objectif de sécurité routière à travers le pays.

« Parce que l’administration actuelle a exigé l’élimination de deux règles fédérales pour chaque ajout, la NHTSA a déclaré que le mandat de stabilité complète pourrait être menacé », a déclaré Fred Andersky, directeur des affaires de l’industrie de Bendix. « Alors que Bendix a toujours préféré laisser le marché du véhicule commercial décidé, il s’agit d’un cas dans lequel une technologie mandatée contribuera sans aucun doute à réduire l’incidence des accidents de renversements et de perte de contrôle. En fait, le marché l’a déjà reconnu, avec tous les grands fabricants de camions lourds nord-américains offrant le contrôle de la stabilité électronique en série sur la plupart des modèles. »

La technologie à stabilité complète permet d’atténuer à la fois les renversements et les pertes de contrôle sur les surfaces sèches, mouillées, de neige et de glace. Un système ESC comprend plus de capteurs et de capacité de freinage que le « roll-only stability » (RSC – Roll Stability Control), ce qui signifie qu’il utilise plus d’informations pour permettre des interventions plus robustes au besoin. Bendix est devenu le premier fabricant de freins nord-américain à offrir des solutions de stabilité complète largement disponibles pour le marché de véhicules utilitaires lorsqu’il a lancé le programme de stabilité électronique Bendix® ESP® en 2005 et le système a été installés sur plus de 500 000 véhicules.

La norme fédérale 136 sur la sécurité des véhicules automobiles exige des systèmes de stabilité complète sur les nouveaux camions et autocars de classe 7 et 8 avec un poids de véhicule brut supérieur à 26 000 livres. La première des trois phases du règlement concerne les camions classe 7 et 8 6×4 (la majorité des tracteurs d’aujourd’hui). La deuxième phase oblige les ESC aux bus de classe 8 à compter du 24 juin 2018 et la troisième phase englobe les camions routiers et autocars classe 7 et 8 restants pour le 1er août 2019.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité