Chronique logistique – Qu’il est grand notre pays !

Je reviens de l’Ouest Canadien et j’ai eu la chance de sortir des sentiers battus et profiter de quelques jours de loisirs après avoir conclu mon agenda d’affaires. J’ai terminé mes réunions dans la région de Calgary pour ensuite me diriger vers la Colombie Britannique. Étant dans le berceau du Canadien Pacifique, j’ai été étonnée de constater à quel point ce coin de notre pays a été développé – tant sur le plan économique que touristique – par cette compagnie de chemin de fer canadienne.

Ces centaines de kilomètres de chemins de fer construits dans les rocheuses pendant la fin du 19e siècle font maintenant partie intégrante du paysage et permettent à des tonnes de fret de circuler de manière plus écologique à travers notre pays.

Bien avant l’extraction du pétrole en Alberta ainsi que la mondialisation ouvrant le monde sur les ports de la Colombie Britannique, le Canadien Pacifique a développé ces routes ferroviaires pour acheminer l’économie domestique entre l’ouest et le centre du pays. Sir Cornelius Van Horne serait estomaqué de voir la progression du projet qu’il a dirigé 136 ans plus tard.

Les technologies ont beaucoup changé depuis cette époque. Un train au Canada peut transporter une tonne de marchandise pour 215 kilomètre avec un litre de carburant.

Les entreprises en logistique tiers ne sont pas biaisées d’opter pour un mode de transport comparativement à un autre. Notre travail consiste à offrir une solution optimale qui répond aux exigences de notre clientèle concernant les délais et conditions de livraison à respecter et de faire le tout de manière le plus économique possible.

Les nouvelles technologies permettent aux chemins de fer de mener une forte concurrence au transport routier en ce qui concerne les délais de livraison.

Par Valérie McSween

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité