Chronique sécurité routière – Roadcheck 2017, le bilan sur la conformité des freins s’améliore

Depuis plusieurs années, Contrôle routier Québec participe à Roadcheck, une vaste opération nord-américaine qui permet de vérifier la conformité des véhicules lourds qui circulent sur nos routes. Pendant trois jours, près de 10 000 agents inspectent 17 véhicules lourds chaque minute au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Cette année, cette opération s’est déroulée du 6 au 8 juin.

Portrait des inspections au Québec

Des 1 729 véhicules inspectés au Québec, 81 % étaient dans un état mécanique conforme à la réglementation. Par ordre d’importance, les défectuosités majeures décelées sur les véhicules mis hors service concernaient :

  1. Le système de freinage
  2. L’ajustement de la tige de freins
  3. Les roues et les pneus
  4. L’éclairage
  5. La suspension

Bien que la majorité des défectuosités majeures décelées concerne les freins, on constate une amélioration par rapport à l’an dernier. Alors qu’en 2016, 57 % des mises hors service pour défectuosités majeures concernaient une composante mécanique du système de freins, cette proportion atteint 48 % cette année.

Malgré cette amélioration du bilan sur la conformité des freins, les contrôleurs routiers vont poursuivre leurs efforts de prévention et de sensibilisation ainsi que leurs activités de contrôle et de surveillance au cours des prochaines années. Il en va de la sécurité de tous les conducteurs.

Vérification et ajustement des freins

La vérification de certaines composantes du système de freinage pneumatique doit être faite tous les jours lors de la ronde de sécurité. Mais ce n’est pas tout. Le fonctionnement adéquat des leviers de frein à réglage automatique doit également faire l’objet d’une attention particulière.

En effet, bien que les véhicules lourds soient munis de leviers de frein à réglage automatique, il faut vérifier régulièrement la longueur de la course de la tige de commande, qui s’allonge avec l’usure et peut finir par dépasser la valeur maximale prévue par le fabricant. C’est d’ailleurs l’une des défectuosités les plus fréquentes sur un véhicule lourd. En plus de maintenir la puissance de freinage, l’ajustement adéquat des freins diminue la consommation d’air à chaque application et réduit l’utilisation du compresseur et de ses composantes.

Méthode préventive permettant le rattrapage optimal du jeu ou de l’espace entre les garnitures et le tambour

  1. Attendre le refroidissement complet des freins.
  2. Désengager le frein de stationnement.
  3. Amener la pression d’air dans le système au maximum.
  4. Appuyer à fond sur la pédale de frein pendant cinq secondes et relâcher complètement.
  5. Exécuter l’étape précédente quatre ou cinq fois de suite pour permettre aux régleurs de s’ajuster.

Pour en savoir plus

Consultez les documents suivants dans le site Web de la SAAQ :

Par Benoît Lapierre, Contrôle routier Québec

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité