Conte de Noël – La flotte Air Pur Express Mondor impressionne Saint-Nicolas

En ce début de décembre 2018 alors qu’il vérifiait sont équipement pour la grande virée annuelle du temps de Noël, Saint-Nicolas a commencé à songer à une façon de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre (GES) au moment de prendre la route du ciel avec Transport P.N. C’est bien beau de faire le tour de la terre rapidement, ne carburant qu’au foin et à la moulée, mais tous ces arrêts et départs sur les toits du monde lui rappellent que sa puissante traction provient de ruminants. Et les ruminants, c’est bien connu, produisent leurs propres émanations de GES en grandes quantités.

Dans ses recherches pour trouver une solution plus environnementale, le bon vieux Saint-Nicolas est tombé sur un transporteur de la couronne nord de Montréal qui a remporté au mois de septembre dernier le Prix Air Pur décerné par l’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec (ASMAVERMEQ). Propriété des frères Éric, Danny et Billy Mondor, Express Mondor possède une flotte de quatre-vingt camions et deux-cent-dix remorques qui a su soutenir une croissance continue au fil des années toute en accordant une place de choix à la protection de l’environnement dans ses opérations quotidiennes.

Une entreprise familiale, soucieuse de l’environnement, avec un trio de propriétaires dont Saint-Nicolas se souvient très bien, dont l’espièglerie démontrée par les trois frères lors des Noëls d’antan à Lanoraie, sont des facteurs qui l’ont réconforté dans son choix. Express Mondor est un spécialiste du transport hors-norme toujours à l’affût des technologies de pointe afin de demeurer un chef de file dans son domaine avec des valeurs profo0ndes comme la satisfaction des clients, la santé et la sécurité, l’environnement et la communauté. Convaincu qu’il avait fait le bon choix, Saint-Nicolas a communiqué avec Billy Mondor pour discuter de son problème et de son intention de réduire ses émissions de GES lors de son périple annuel.

Billy a donc reçu son nouveau client à la station de gaz naturel de Gan Fuel qu’Express Mondor opère à Lanoraie depuis 2016. C’est là que s’alimentent les camions au gaz naturel du transporteur certifié SmartWay en 2017. Billy a expliqué que tous ses véhicules étaient munis de technologies comme le registre électronique de conduite d’ISAAC et le logiciel de maintenance MIR-RT de DataDis. Ce dernier permet de respecter les standards du fabricant et de diminuer la consommation de carburant alors que le premier assure que tous les camionneurs respectent les heures de conduite et vérifient leurs habitudes de conduite.

Impatient de voir s’il avait fait le bon choix, Saint-Nicolas a lâché un cri qui a énervé un peu Billy et qui a fait sortir d’un boisé le long de l’autoroute 40, les rennes tirant le traîneau de Transport P.N. avec à son bord une cargaison plutôt volumineuse. Ce chargement fut transbordé sur une remorque à plateau attachée à un camion au gaz naturel d’Express Mondor. Alors que les rennes retournaient se cacher dans le boisé, Saint-Nicolas monta dans le camion afin d’effectuer des essais avec Billy derrière le volant.

Après plusieurs heures d’essais, le camion et sa cargaison hors-norme revient à la station aux petites heures de la nuit. Il fallait bien que le Saint-Nicolas vérifie si les phares du véhicule offraient autant de visibilité dans le noir que le nez de don fidèle Rudolph. Les résultats  étaient plutôt concluants, mais une donnée empêchait Saint-Nicolas de faire appel à Express Mondor pour la livraison de millions de cadeaux à la fin de l’année : malgré tous ses efforts et l’aérodynamisme du camion, Billy et lui n’étaient pas arrivés à voler. Et sans prendre son envol vers le ciel, comment pourrait-on traverser les mers et les océans pour faire le tour du monde et livrer tous les colis aux petits et grands, tant dans les centres urbains que dans les régions les plus éloignées.

Saint-Nicolas a quand même affirmé à Billy qu’il était très impressionné par la flotte d’Express Mondor et les efforts de l’entreprise à diminuer sa consommation de carburant tout en réduisant ses émissions de GES. Billy Mondor n’était pas peu fier de ce compliment et en retour, il a conseillé à Saint-Nicolas de ne fournir que du fourrage et de la moulée biologiques aux rennes de son attelage. Billy croit que cela représente une piste de solution à la problématique qui a amenée Saint-Nicolas et sa flotte de rennes à Lanoraie en ce début de décembre. Avant de prendre son envol pour retourner au centre nordique de distribution de Transport P.N., Saint-Nicolas a souhaité un Joyeux Noël à Billy et toute sa famille ainsi qu’à tous les intervenants de l’industrie du camionnage au Québec.

Par Guy Hébert

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité