Derrière le volant – Être avec les meilleurs

En plus de mes fonctions chez Transport Magazine, j’ai la chance de gérer plusieurs projets connexes au domaine du transport. J’ai la chance de compter sur des collaborateurs de choix.

Cette semaine, je veux sortir un peu des sentiers battus pour parler du travail d’équipe. Non pas du team en camionnage, mais du travail entre collègues. Plus que jamais, et cet automne en particulier avec les histoires sorties sur plusieurs personnalités, le respect entre nous sous ses formes prend la première place. J’ai le feeling que tout le monde a compris ce coup-ci.

Nous avons tous une fois dans notre vie, croisé des individus, travaillé pour une entreprise où le déclic n’y était pas ou peu. Ça m’est arrivé, ça vous est sans doute arrivé aussi. Il faut tasser ça et aller de l’avant. J’ajouterais que lorsque vous êtes avec des personnes de choix, de qualité, des professionnels et des travaillants c’est toujours beaucoup plus motivant.

Je participais à un déjeuner à Québec dans les derniers jours avec des clients et nous parlions de cette fameuse pénurie de travailleurs dans pratiquement tous les métiers et comme c’était difficile d’embaucher et surtout de garder ses employés.

Sachez qu’ici je n’agis pas en tant que ‘’coach’’ ou motivateur, mais tout simplement j’essaye de trouver des pistes, des solutions en tant que gestionnaire pour m’adjoindre constamment les meilleurs.

Moi, j’ai décidé d’être meilleur, j’ai décidé de m’entourer de gens ayant des valeurs qui allaient avec les miennes et qui nous mènent dans la même direction.  Ce n’est pas toujours facile, mais croyez-moi, ça fonctionne. Ça prend du temps et si je peux me citer en exemple, ça peut être long. Pour grandir dans la vie et devenir encore meilleur, ça prend des essais-erreurs. De mon côté, dans le transport, il m’aura fallu quelques tentatives, pour être très bien et performer. J’ai travaillé pour des gens qui m’ont déçu, j’ai travaillé pour une grande entreprise de qualité, mais avec qui ça a moins bien fonctionné. Ça m’aura pris cinq bonnes années avant de me dire : Maintenant, c’est fait… Je suis avec des gens avec qui ça clique, je dirige des projets avec des gens parfaits (à mes yeux) et je peux aller de l’avant.

Si on termine avec l’exemple du camionnage, amis camionneurs qui débutent, ça se peut que votre parcours soit parsemé d’embuches au début… Ça se peut que vous soyez un peu bousculé, que vous vous cherchiez un peu dans le transport mais ne désespérez pas, surtout n’abandonnez pas.

Amis dirigeants, le mot circule depuis quelques mois, soyons créatifs, imaginatifs et trouvons des pistes, des solutions pour garder notre monde. Oui à l’approche des années 20, nous devrons être différents, mais c’est aussi un défi pour nous !

Pour revenir à mon introduction, le respect est la base de tout. Vous êtes du côté obscur, vous resterez seul et malheureux, vous avez décidé de foncer, l’avenir ne peut qu’être rose! Vous vivez des situations complexes et difficiles? Parlez-en. Le mouvement #moiaussi cet automne a permis à des gens d’enfin pouvoir parler. Tout le monde le fait, même moi cet automne j’ai passé à l’action et depuis ce temps, je vais très bien!  Pensez à vous et entourez-vous des meilleurs!

Sur ce, bonne semaine!

Par Francis Tremblay

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité