Vu et entendu à ExpoCam 2017 – Les composantes

L’édition 2017 d’ExpoCam à Montréal était particulièrement fertile en nouveautés. En plus du dévoilement en première nord-américaine du nouveau VNR de Volvo (voir notre camion du mois), les fabricants de camions ont profité de l’exposition pour présenter leurs plus récentes création. Ainsi, le nouveau Cascadia de Freightliner et le nouveau LT d’International, lancés l’an dernier, étaient présentés pour la première fois dans une exposition de camions au Canada. L’équipe de journalistes de Transport Magazine s’était donné rendez-vous à ExpoCam pour vous préparer une revue des nouveautés ou annonces importantes.

Composantes

Moteurs

ExpoCam 2017 aura été aussi l’occasion pour International de présenter pour une première fois son tout nouveau moteur A26. Le moteur de de 12,4 litres pouvant générer jusqu’à 475 chevaux et 1750 lb-pi de couple, issu du partenariat d’International avec l’européenne MAN du groupe VW, remplace le N13 de Navistar.

Chez Detroit, c’est le nouveau moteur DD5 destiné au camions poids moyen qui était à l’honneur.  Disponible sur la série M2 de Freightliner, le DD5 de quatre cylindres et 5,1 litres offre pour l’instant deux plages de puissance, soit 210 et 230 chevaux, et un couple de 575 ou 660 lb-pi.

Cummins n’était pas en reste, avec la première présence à Montréal du nouveau moteur X15, tant dans la version performance que dans la version efficience. L’annonce récente d’une nouvelle co-entreprise entre Cummins et Eaton Roadranger pour le développement de groupes motopropulseurs intégrés regroupant moteurs et transmissions était aussi visible lors d’ExpoCam.

Hendrickson (par Frédéric Laporte)

Pour reprendre une citation d’Antoine de Saint-Exupéry, l’auteur du Petit Prince, Hendrickson améliore des produits qui, s’ils ne sont pas les plus visibles, sont ceux qui vous permettent de demeurer en sécurité sur la route. L’équipementier centenaire américain avait en démonstration à Montréal ses récents systèmes de suspension, de freins, de pression des pneus et de pare-chocs. Par exemple le système directionnel avec suspension à lame unique Softek NXT est jusqu’à 118 livres plus léger qu’un produit comparable à deux lames et essieu avec barre de torsion. « Tout en conservant des capacités de 12 500 livres et en demeurant aussi durable qu’avant, le Softek NXT améliore la consommation de carburant et la capacité de charge du camion », explique Luc Laplante, directeur de compte canadien. L’essieu Steertek NXT intégré au système Softek comporte une garantie de dix ans ou d’un million de milles.

Hendrickson est également reconnu pour son système Intraax, lancé en 1995 et amélioré sans cesse depuis, qui intègre une suspension pneumatique, un essieu et un système de freinage à disques. L’Intraax en démonstration comportait le système de freinage MAXX22T à disques optimisé pour l’Amérique du Nord, l’amortissement sans entretien ZMD auquel on a enlevé les amortisseurs bitubes traditionnels pour davantage de durabilité, les composantes de roue Ready-To-Roll, ainsi que le système de contrôle de la pression des pneus Tiremaax Pro. Ce dernier peut gonfler ou dégonfler activement tout pneu à la pression choisie en fonction des changements quotidiens de température et ainsi diminuer la consommation de carburant ainsi que l’usure des pneus.

Concluons en rappelant qu’Hendrickson ajoute fréquemment à son site Internet des vidéos formatives portant sur l’entretien et la réparation, disponibles en anglais à http://hendrickson.learn.taleo.net/learncenter.

SAF-HOLLAND

Le fabricant de composante SAF-HOLLAND présentait trois nouveautés importantes à ExpoCam.
Dans un premier temps, un tout nouveau système de sellette d’attelage coulissant pour applications sévères, doté d’une capacité de charge verticale de 80 000 livres et de tirée de 200 000 livres. Conçu pour s’adapter aux sellettes d’attelage FW35, FW33 et FW0070, le système est compatible avec toutes les configurations, incluant le Kompensator et le No-Tilt. Outre sa capacité, le système permet de changer la sellette d’attelage sans avoir à remplacer tout le système.

SAF-HOLLAND présentait en primeur à ExpoCam le nouveau système de suspension CBX40 Aerobeam, plus léger que la version précédente. L’amortisseur a été déplacé à l’intérieur, les longerons de traverse ont été reconfigurés pour une meilleure répartition de poids, et peut être doté d’un essieu relevable délestable. L’Aerobeam remplacera l’actuel CBX40 au cours de l’année 2017.

Finalement, SAF-HOLLAND présentait le nouveau système d’avertisseur lumineux de couplage, le ELI-te, pour « Electronic Lock Indicator techenology enhanced ». Disponible en option sur les sellettes FW35, le ELI-te avertit le chauffeur, avec une lumière blanche DEL intégrée, que le couplage de la remorque est réussi, ou avec une lumière rouge que le couplage n’est pas complet et que le verrou n’est pas enclenché.

Meritor

Parmi les nouveautés présentées par Meritor, celle qui trônait au centre du kiosque du fabricant de composante, c’est un essieu tridem planétaire, le P600. Conçu pour le marché minier et forestier, le P600 constitue un retour de Meritor dans ces marchés, après une absence d’environ 10 ans. Disponible chez plusieurs fabricants de camions, le P600 constitue une mise à jour en profondeur des essieux planétaires sur le plan technologique.

« On est en mesure d’offrir un produit de capacité et durabilité supérieures, tout en maintenant un poids réduit », nous explique Pierre Perron de Meritor. « Et l’entretien est particulièrement facilité, puisque le P600 partage plusieurs composantes avec nos autres essieux. L’engrenage est d’ailleurs le même que celui de l’essieu 14X, présent dans environ 50% du marché nord-américain. Tous les concessionnaires ont donc ces pièces en inventaires, ce qui améliore la disponibilité des pièces et la connaissance du produit. »

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité