Entente historique entre UAP et Cummins Est du Canada

Une première au Québec

Dès 1er octobre prochain, le réseau TruckPro, le plus grand regroupement de centres de service pour véhicules lourds au Canada, auront dorénavant un accès direct aux pièces d’origine Cummins au travers de la division des pièces pour véhicules lourds de UAP Inc.

UAP-cummins-transport-magazine-transmag

Cette excellente nouvelle a été rendue possible par la récente conclusion d’une entente de distribution entre la division des pièces de véhicules lourds de UAP Inc. et Cummins Est du Canada, après un an et demi de négociation.

«Cummins possède un important réseau de concessionnaires qui est autorisé à offrir des produits sur les véhicules de garantie, mentionne Pierre Mouton, directeur national chez TruckPro. Avec cette nouvelle entente de distribution, UAP commencera à distribuer les pièces d’origines Cummins dans l’après-marché plutôt que de se faire traditionnellement par le réseau de concessionnaires.»

Au Québec d’abord

Toujours selon M. Mouton, cette entente, qui entrera en vigueur à compter du 1er octobre prochain, sera strictement offert au Québec dans un premier temps, et ce, jusqu’à la fin de l’année 2015.

«Le Québec servira en quelque sorte de projet pilote pour le reste du Canada, ajoute-t-il. À terme, ce sera un service qui sera offert à travers le pays, mais nous voulons d’abord débuter ici, au Québec, pour nous assurer que tout se passe à merveille.»

Pour Jean-François Favreau, Chef de marché et développement de produits du groupe de véhicules lourds de UAP, il s’agit d’une entente «historique» au Québec.

«Comme c’est une première, nous voulons surtout nous assurer de bien faire les choses et de nous assurer que tous les aspects de ce programme fonctionne bien avant le déploiement pour l’ensemble du réseau au Canada. Si tout va bien au Québec, nous prévoyons ensuite lancer le tout d’un océan à l’autre au début de 2016», affirme M. Favreau.

Combler un vide

D’ores et déjà, MM. Mouton et Favreau estiment être confiants du succès de l’opération, car l’entente permettra de combler un vide existant présentement sur le marché. Or, par la conclusion de cette entente, le client aura dorénavant un réseau additionnel de réparation et à un coût plus compétitif.

«Il y a un grand besoin pour la réparation de moteurs, spécialement pour les moteurs qui sont hors-garantis, indique Pierre Mouton. Ces gens, qui sont 2e et 3e propriétaire, ont un besoin de réparation. Les autres concessionnaires, avec les toutes nouvelles plateformes moteurs et le taux horaire du coût de main-d’œuvre actuellement offert sur le marché, font en sorte que qu’il devient dispendieux de se faire réparer chez un concessionnaire.»

Jean-François Favreau ajoute aussi qu’il s’agit d’une véritable «valeur ajoutée» pour les commerces. L’entente permettra à UAP Inc. d’étendre son marché à l’échelle canadien et d’ouvrir des possibilités aux camionneurs du pays de se faire réparer dans des centres de service indépendant «avec des mécaniciens compétents» et surtout en utilisant les pièces d’origine Cummins.

Par Alexandre LAMPRON, journaliste pour le TM

Publicité