La fameuse 201 de Salaberry de Valleyfield

Premièrement, je tiens à vous souhaiter une excellente année 2018. Que le transport soit pour vous prospère et au-delà de vos attentes. Que les chantiers routiers, malgré les embuches soient pour vous praticables. Aux utilisateurs des infrastructures montréalaises, je vous souhaite que la construction du nouveau pont Champlain soit terminée à temps en décembre 2018.

Mon autre souhait est qu’on réussisse à trouver un dénouement heureux pour l’énorme problématique à la fois pour les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield, la communauté des camionneurs et les propriétaires de petites et grandes entreprises de transport avec la circulation de poids lourds sur la 201.

Vraiment, il faut trouver LA solution qui pourra donner une chance à tout le monde, car on entend à gauche et à droite des rumeurs, des faits, mais surtout une frustration palpable de part et d’autre.

Gens de Salaberry, je comprends votre désarroi. Camionneurs et propriétaires, je comprends vos positions, amis du gouvernement, la solution d’exclure les camions dans la voie de gauche ne règlera rien. Vraiment rien.

Ceux qui ont eu l’idée d’exclure les camions de la voie de gauche sur la 201 se trompent. Ceux qui disent que le déménagement de la balance est une option en la plaçant juste en quittant la 401 pour la 20 ce n’est pas une bonne idée non plus. L’époque du trichage de logbook est derrière nous et on veut revenir le plus rapidement possible à la maison.

Donc, le gouvernement peut-il faire quelque chose pour aider notre industrie? Nous sommes dans une année électorale. Des promesses, il y en aura plusieurs. Est-ce qu’André Fortin, nouvellement nommé ministre des transports s’attardera au dossier? Ça reste à suivre, mais une chose est sûre et certaine, c’est que le ministre est au courant de la problématique.

Le dernier point porte sur les responsables de l’A30. Ont-ils l’intention d’aider l’industrie? Ont-ils l’intention d’écouter la population de Sallabery-de-Valleyfield? Pour l’instant, on ne le sait pas, mais ça n’augure pas bien, car déjà pour terminer l’année 2017, ces derniers ont annoncés une augmentation des frais pour le passage des camions à compter le 1er février 2018: une augmentation uniquement destinée aux camions.

La pente sera longue à monter

En terminant, laissez-moi remercier et souhaiter bon repos à un guerrier qui s’est donné beaucoup pour le transport dans les quatre dernières années. Daniel Beaulieu de L’heure juste du camionneur se retire des médias du transport. Il prend du temps pour lui, pour sa belle Annie, ses enfants et le nouveau petit Beaulieu dans la famille. Repos mérité, car pour avoir été témoin de l’énergie qu’il a mis pour le métier qu’il adore, ça méritait quelques mots dans ces pages. Daniel, prend soin de toi!

Bonne lecture!

Par Francis Tremblay, Ftremblay@transport-magazine.com

Lisez l’article

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité