Kenworth et Toyota collaborent pour développer des camions à zéro émission

Kenworth Truck Company et Toyota Motor North America collaborent au développement de 10 Kenworth T680 à zéro émission alimentés par des groupes motopropulseurs électriques à pile à hydrogène de Toyota. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’une subvention préliminaire accordée par le California Air Resources Board (CARB), au titre des installations de fret à émissions zéro et quasi nulles (ZANZEFF).

L’argent de la subvention fait partie d’un programme plus vaste de 82 millions de dollars qui mettra en service des camions électriques à pile à combustible, une infrastructure de ravitaillement en hydrogène et du matériel de manutention de fret à émissions nulles dans les ports et le bassin de Los Angeles en 2020.

Les Kenworth T680 transporteront des cargaisons dans les ports de Los Angeles en Californie et dans des villes telles que l’Ontario et San Bernardino tout en ne générant aucune émission autre que la vapeur d’eau, grâce à leurs intégrations du groupe motopropulseur à pile à combustible à hydrogène élaborée conjointement par Kenworth et Toyota.

« C’est une excellente occasion pour Kenworth et Toyota de travailler ensemble pour explorer et diriger le développement de technologies avancées zéro émission qui jouera un rôle essentiel dans le transport commercial du futur », a déclaré Mike Dozier, directeur général de Kenworth et vice-président de PACCAR.

« Il ne s’agit pas simplement d’une expérience scientifique, l’objectif est de faire une différence dans la société. Pour éliminer la pollution et améliorer la qualité de l’air dans et autour du port de Los Angeles », a déclaré Bob Carter, vice-président exécutif de Toyota Motor North America.

Les T680 de Kenworth et les groupes motopropulseurs électriques à piles à hydrogène de Toyota combinent l’hydrogène et l’air pour produire de l’électricité. L’électricité alimente les moteurs électriques pour déplacer les camions, tout en chargeant les batteries lithium-ion pour optimiser les performances si nécessaire. Des systèmes sophistiqués de gestion de l’énergie répartissent l’alimentation électrique des piles à combustible vers les moteurs, les batteries et d’autres composants, tels que la direction assistée électrifiée et les compresseurs d’air de freinage. Les Kenworth T680 à moteur électrique à pile à hydrogène auront une autonomie de plus de 300 milles (480 kilomètres) dans des conditions de fonctionnement normales du factage.

Le programme financera également les infrastructures de base fonctionnant à l’hydrogène, y compris deux nouvelles stations-service qui, sous réserve d’une décision d’investissement finale prise par Equilon Enterprises LLC (dba Shell Oil Products US), seront développées par le biais de Shell Oil Products US, afin de soutenir l’exploitation du camion électrique à pile à combustible dans le sud de la Californie.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité