L’ASMAVERMEQ; Bien plus que la vérification mécanique

L’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec a bien évolué depuis sa fondation en 1989. Créée initialement pour veiller aux intérêts de ses membres, l’ASMAVERMEQ est devenue un joueur clé dans tout ce qui touche la sécurité routière, la formation et même la protection de l’environnement.

L’ASMAVERMEQ est bien entendu un interlocuteur de premier plan pour la SAAQ quand vient le temps de préparer les devis pour les appels d’offres, lors des rondes de renouvellement des mandats en vérification mécanique ou lors de nouveaux appels d’offres pour des mandataires additionnels. L’association a développé au fil des ans non seulement une expertise poussée quant aux critères de sélection, mais elle est allée plus loin, en créant un code d’éthique pour ses membres.

Et parmi les services offerts aux membres, il y a bien entendu un accompagnement continu pour tout ce qui touche les relations avec la SAAQ.

« L’ASMAVERMEQ est l’outil complémentaire essentiel pour tout mandataire en vérification mécanique », souligne le président du Conseil d’administration de l’ASMAVERMEQ, Frédéric Lafleur. « La SAAQ propose de nombreux outils qu’on se doit de bien connaître, mais le gestionnaire d’un mandataire n’aura jamais par lui seul toutes les informations que nous avons pu obtenir, grâce à nos rencontres régulières avec les haut-dirigeants de la SAAQ. »

Frédéric Lafleur s’est impliqué au sein de l’association depuis ses débuts dans l’entreprise familiale, Mécamobile, il y a 20 ans.

« On a fait des grands pas depuis les premières rencontres auxquelles j’ai participé en 1997. Aujourd’hui, on travaille de près avec les mandataires et la SAAQ, mais aussi avec des transporteurs, qui forment d’ailleurs la majorité de nos membres. Et nous collaborons avec plusieurs autres organisations liées aux véhicules légers et lourds. L’ASMAVERMEQ a bien changé, et pour le mieux. »

La formation continue est aujourd’hui un volet important du travail de l’ASMAVERMEQ. L’organisation propose aux membres et non-membres des formations régulières sur différents aspects de la sécurité routière, comme les nouvelles normes de la ronde de sécurité, les normes de vérification mécanique ainsi que l’entretien préventif. L’objectif est d’assurer une formation continue et harmonisée, pour que tous parlent le même langage.

« Nous avons aussi un rôle important à joueur sur le plan de la sensibilisation à la sécurité routière auprès des transporteurs », explique Joseph Bavota, directeur général de l’ASMAVERMEQ. « Nous avons d’ailleurs participé aux consultations publiques sur la réforme du Code de la sécurité routière. Nous cherchons aussi à sensibiliser les transporteurs aux bénéfices d’avoir un camion et des équipements en bon état, non seulement sur le plan de la sécurité, mais aussi en termes de productivité, de réduction de la consommation de carburant et des coûts d’entretien, et de protection de l’environnement. »

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité