L’homme d’affaires Hugo St-Cyr acquiert BWS Manufacturing au Nouveau-Brunswick

Québec, jeudi 8 mars 2018 – Hugo St-Cyr, propriétaire du distributeur Remorques Lewis basé à La Présentation en périphérie de Saint-Hyacinthe, vient de faire l’acquisition de la majorité des actions du manufacturier de remorques BWS Manufacturing Ltd. (BWS) dont le siège social est situé à Centreville au Nouveau-Brunswick.

Les produits de remorquage hyper diversifiés de BWS Manufacturing intéressaient depuis longtemps le distributeur Remorques Lewis qui souhaitait distribuer ses gammes de produits au Québec et en Ontario. En 2015, Hugo St-Cyr a communiqué avec BWS pour manifester son intérêt à distribuer ses produits via son entreprise Remorques Lewis. Déjà représentée par un distributeur concurrent sur ces marchés, BWS a opposé un refus catégorique à Hugo St-Cyr. En 2016, ce dernier a relancé BWS pour les mêmes motivations, mais ce deuxième appel s’est soldé par la même conclusion. En 2017, le jeune visionnaire a de nouveau foncé tête baissée en logeant un ultime appel à Randy MacDougall : « La qualité des produits de BWS et de leur personnel font la renommée de l’entreprise et sont reconnus depuis très longtemps dans le marché canadien et nord-américain. Je les voulais à tout prix. Et pour les avoir, je n’ai pas eu d’autres choix que de les acheter », a ironisé Hugo St-Cyr.

Au terme de l’entente s’étant soldée au cours du mois de février, le nouveau président de BWS Manufacturing a salué le travail et le parcours professionnel de son nouvel associé Randy MacDougall ex-président de BWS et qui occupera désormais le poste de chef des opérations, tout en conservant 25 % de l’actionnariat de l’entreprise. « Randy est le représentant de la seconde génération dans la famille MacDougall à la barre de BWS depuis 51 ans. À son tour, il souhaitait assurer une relève à l’entreprise. Et puisqu’aucun de ses enfants ou membres de son équipe ne manifestait de l’intérêt pour poursuivre l’aventure, ma proposition d’achat tombait à pic. C’est ainsi que les pourparlers ont débuté en mars 2017 et nous sommes arrivés à une entente au mois de décembre dernier. Nous venons tout juste de finaliser les derniers détails et c’est une nouvelle aventure qui débute pour nous », a exposé Hugo St-Cyr.

Depuis quelque temps, BWS Manufacturing périclitait, particulièrement au cours de la dernière année alors que l’entreprise a enregistré une baisse d’environ 30 % de ses ventes. « Nous avions besoin de sang neuf, d’un nouveau départ », a expliqué de son côté, Randy MacDougall. « Hugo est jeune, dynamique, c’est un fonceur né et un rêveur, nous avions besoin de quelqu’un comme lui dans notre engrenage et sa proposition d’achat spontanée est arrivée au bon moment », a-t-il encore ajouté. Depuis la récente fusion des activités, par intégration verticale, entre Remorques Lewis et BWS Manufacturing, l’entreprise a embauché 26 nouveaux employés dans les 2 derniers mois et s’apprête à vivre une année record sur le plan des ventes. Ensemble, les 2 entreprises atteindront un chiffre d’affaires de 40 M$ cette année et embauchent 130 employés qualifiés.

Nouvelle remorque à courroie, bientôt sur le marché

Nouvelle remorque à courroie conçue par BWS Manufacturing.

Dès le mois d’avril prochain, les nouveaux partenaires présenteront une toute nouvelle remorque à courroie (live-bottom) novatrice beaucoup plus sécuritaire que les traditionnelles remorques « dompeuses ». Ce nouveau modèle se détaillera entre 115 000 et 120 000 $. BWS Manufacturing conçoit et fabrique des remorques sur mesure destinées au transport routier lourd, notamment pour tout ce qui touche aux domaines de l’agriculture, de la construction, du pavage, du secteur forestier et des produits pétroliers. Avec ce nouveau produit, l’entreprise espère séduire rapidement plusieurs entrepreneurs sensibles à la santé et la sécurité de leurs opérateurs.

Photo de couverture: Hugo St-Cyr, président de Remorques Lewis et nouveau président de BWS Manufacturing en compagnie de Randy MacDougall, nouveau chef des opérations pour BWS Manufacturing.

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité