Mercedes-Benz dévoile son nouveau Sprinter

Mercedes-Benz a célébré, le 6 février dernier, la première mondiale de la dernière génération de son modèle Sprinter. Avec la nouvelle édition du best-seller, Mercedes-Benz Vans marque le début de l’ère numérique dans ce segment de véhicules.

En tant que première solution de système intégral entièrement connectée, la troisième génération du Sprinter démontre le développement de la division d’un constructeur automobile à un fournisseur de solutions complètes de transport et de mobilité. Avec de nouveaux services de connectivité, des commandes électriques et des solutions matérielles pour l’espace de chargement, la grande fourgonnette rendra l’activité des clients beaucoup plus efficace dans un monde connecté.

Dr. Dieter Zetsche, Président du Conseil d’Administration de Daimler AG et Directeur de Mercedes-Benz Cars, Wilfried Porth, Membre de la direction pour les Ressources humaines et Directeur des Relations sociales de Mercedes-Benz Vans et de Daimler AG, et Volker Mornhinweg, directeur de Mercedes-Benz Vans, ont présenté le nouveau véhicule à environ 250 journalistes internationaux dans un centre logistique des docks de Duisburg.

Investissement d’environ 2,5 milliards d’euros

Mercedes-Benz eSprinter

Dieter Zetsche: « Il y a plus de 20 ans, le Sprinter a créé le segment qui porte aujourd’hui son nom. Depuis, il a établi de nouvelles références pour les grandes fourgonnettes grâce aux innovations apportées à maintes reprises. Pas étonnant que ce soit l’un des best-sellers chez Daimler. »

« Nous investissons quelque 2,5 milliards d’euros dans le monde entier dans le développement du nouveau Sprinter, son réseau de production mondial et ses ventes et après-vente », a déclaré Dieter Zetsche.

Le modèle actuel du Sprinter est sur le marché depuis 2006. Le nouveau Sprinter est disponible à la commande et sera lancé sur le marché européen à partir de juin 2018. Les autres marchés suivront progressivement. Avec un niveau de prix attractif qui commence en Allemagne à 19 990 euros pour la version d’entrée de gamme avec traction avant, le nouveau Sprinter offre à chaque client un modèle adapté précisément à ses besoins.

Première solution de système intégral entièrement connectée

Volker Mornhinweg: « En tant que fourgonnette mondiale, le Sprinter est sur les routes dans plus de 130 pays et a été vendu plus de 3,4 millions de fois. Au total, nous avons vendu environ 200 500 camions Sprinter dans le monde en 2017 – plus que jamais auparavant. »

« Notre nouveau Sprinter est la première fourgonnette d’un nouveau type, une solution intégrale entièrement connectée, que nous avons encore améliorée et que nous avons complétée avec des produits et services intelligents. Nous sommes en train de débloquer une nouvelle dimension en termes d’efficacité, de flexibilité, de connectivité et de rentabilité pour nos clients, et nous le faisons précisément pour chaque secteur d’activité », ajoute Mornhinweg.

De nombreuses variantes supplémentaires répondent aux besoins de chaque nouveau client

Mercedes-Benz Sprinter – Interieur

Le Sprinter est déjà utilisé dans divers secteurs d’activité: dans les services de courrier, pour livrer des aliments frais («e-épicerie»), dans le transport privé et public de passagers, comme un atelier mobile dans divers métiers, ainsi que dans le transport de construction, mais aussi comme un entrepôt de pièces roulantes pour les techniciens de service.

Les développements sociaux et économiques, en particulier l’urbanisation et la croissance de la vente au détail en ligne, modifient rapidement les besoins des clients des fourgonnettes. Les besoins croissants de transport devront être satisfaits encore plus rapidement et plus efficacement à l’avenir et, surtout, d’une manière respectueuse de l’environnement. Mercedes-Benz Vans répond à ces nouvelles exigences de plusieurs façons. Par exemple, le secteur des services est l’une des industries où la pression pour changer est maintenant également arrivée. Les solutions de connectivité en particulier créent des opportunités d’optimisation ou influencent même positivement l’analyse de rentabilité. Un exemple à cet égard est ce que l’on appelle la « livraison en cabine », qui permet aux fournisseurs de services de réapprovisionner le véhicule pendant la nuit avec des pièces commandées directement à l’intérieur du véhicule.

Le nouveau Sprinter offre donc à ses clients, dans une gamme variée d’industries, plusieurs applications possibles et plus spécifiques que jamais auparavant. Il existe en plus de 1700 variantes – en fonction du type de carrosserie, du système d’entraînement, de la conception de la cabine, de la longueur du corps, de la charge utile, de la hauteur de l’espace de chargement et des versions de l’équipement. La variété des sièges offerts varie de deux sièges individuels dans la cabine d’un véhicule d’occasion à 20 sièges pour 19 passagers plus un conducteur. Le volume de chargement maximal est de 17 mètres cubes, avec des charges utiles allant jusqu’à 5,5 tonnes métriques.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

Crédit photo: Daimler

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité