Michelin met la main sur Camso et fait de Magog son centre du hors-route

Michelin et la société magogoise Camso, anciennement Camoplast, s’associent pour créer le leader de la mobilité hors route. La nouvelle division ainsi créée, reflet d’un véritable partenariat stratégique dans le domaine du hors route, sera dirigée à partir du Québec.

Michelin et Camso annoncent avoir conclu en ce jeudi 12 juillet 2018 une entente aux termes de laquelle Michelin fera l’acquisition de Camso, dont le siège social est situé à Magog et combinera les activités hors-route des deux entreprises au sein d’une nouvelle division dirigée à partir du Québec. Porté par des valeurs communes, une tradition forte d’innovation et de R&D chez Michelin comme chez Camso, et s’appuyant sur des équipes de qualité, ce partenariat stratégique permettra à la nouvelle entité ainsi créée d’être le leader mondial de la mobilité hors-route.

Avec un chiffre d’affaires d’1milliard US$, Camso conçoit, fabrique et distribue des solutions de mobilité hors-route, depuis 1982. Camso occupe une position de leader mondial sur les marchés des chenilles en caoutchouc pour les engins agricoles et les motoneiges, sur le marché de la manutention avec des pneus pleins et diagonaux ; il se classe parmi les trois premiers acteurs sur le marché de la construction, dans les chenilles et les pneus pour petits engins de chantier. Fort de son leadership technologique sur les chenilles et les systèmes associés, de son implantation industrielle compétitive, notamment au Sri Lanka, et de la notoriété de ses marques CAMSO et SOLIDEAL, Camso a démontré sa capacité à croître rapidement à raison de 7 % par an en moyenne depuis 2012.

En s’associant à Camso, Michelin va former le leader mondial sur les marchés hors-route dont la direction sera localisée à Magog, afin de bénéficier de l’expertise des gestionnaires de Camso et de la présence au Canada de longue date du groupe Michelin, à Laval et en Nouvelle-Écosse. Ce leader mondial représentera un chiffre d’affaires de plus du double de celui de Camso, sera servi par 26 usines dans plus d’une vingtaine de pays, regroupera environ 12 000 personnes et bénéficiera de marchés durablement dynamiques. Grâce à la complémentarité des offres produits/services entre les deux sociétés, les bénéfices attendus de cette opération sont :

  • D’un point de vue commercial :
  1. Sur le marché agricole, la naissance d’un acteur unique apportant une offre premium complète, pneus radiaux et chenilles à ses clients,
  2. Sur le marché de la construction, Camso renforce l’offre Michelin avec son offre pneus diagonaux et chenilles,
  3. Dans le marché de la manutention, avec Camso et ses marques reconnues SOLIDEAL et CAMSO, Michelin devient un leader du pneu plein.
  4. Le déploiement des offres sera accéléré grâce à la complémentarité des réseaux de distribution de Michelin et Camso.
  • Sur le plan technologique :
  1. La coopération entre les chercheurs de Camso et de Michelin permettra de démultiplier la capacité d’innovation du Groupe dans le domaine des chenilles et des pneus sans air. Cette fertilisation croisée des expertises en R&D permettra aux équipes d’asseoir le leadership technologique mondial du Groupe en faveur de la mobilité durable. En effet, l’avancée du groupe Michelin en matière d’optimisation des propriétés des bandes de roulement dans la durée est un élément de différenciation et un atout pour réduire son empreinte environnementale. De plus, les avancées technologiques mises au point par Michelin visant par exemple à réduire la compaction des sols tout en préservant les qualités de traction irrigueront les produits développés par Camso.
  • Sur le plan industriel :
  1. Une forte implantation industrielle de Camso dans les pays émergents, notamment au Sri Lanka et au Vietnam.

« Michelin et Camso ont de nombreuses valeurs en commun. Cette acquisition est une formidable opportunité réciproque », de Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, par voix de communiqué. « Michelin va pouvoir bénéficier de toutes les compétences de Camso sur les marchés de la mobilité hors-route et Camso de toute l’expertise de Michelin sur les marchés de spécialités. »

« S’associer avec les équipes hors-route de Michelin constitue une fantastique opportunité pour Camso, tant pour la proximité de nos cultures que pour nos perspectives de croissance. Camso atteindra son ambition de devenir leader mondial des marchés hors-route et apportera le dynamisme de ses équipes, ses atouts techniques et industriels et son orientation client. L’opération a reçu l’assentiment de tous les actionnaires de Camso », a ajouté Pierre Marcouiller, président exécutif de Camso.

Outre ce dernier et quelques membres de la direction de l’entreprise, les principaux actionnaires de Camso sont la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité et Desjardins Capital. Camso possède 22 usines à travers le monde ainsi que des plantations de caoutchouc au Sri Lanka et au Brésil. L’entreprise québécoise emploie présentement 7 500 personnes dans 26 pays.

Au travers d’études et des discussions avec Camso, Michelin a identifié des opportunités significatives de croissance des ventes et de réduction des coûts permettant de dégager jusqu’à 55 millions US$ de synergies, attendues dès 2021. Après obtention des autorisations habituelles, Michelin paiera 1,45 milliard US$ correspondant à une valeur d’entreprise de 1,7 milliard US$, soit un multiple de 8,3 x Ebitda (pour l’exercice se terminant le 31 mars 2019) après synergies. Cette opération n’affectera pas la solidité financière du Groupe. Dans le cadre de cette transaction, Michelin a pris les engagements suivants :

  • Le centre décisionnel de la division transport hors route sera basé au siège social de Camso à Magog. Les équipes dirigeantes, son premier dirigeant inclus, exerceront leur fonction depuis ce siège social.
  • Le niveau d’emploi du siège social de Camso (300 employés dont 100 en R&D), sera maintenu tout comme les activités de R&D, et emplois industriels déjà existants au Québec.
  • Les nouvelles expertises requises pour la supervision de cette activité mondiale, combinées à la croissance du chiffre d’affaires de cette division, mèneront, dans les prochaines années à la création de nouveaux emplois de qualité dans la région de Magog.

Le groupe Michelin confirme ainsi la stratégie de croissance dans les domaines du pneumatique et du service, tout en concrétisant son ambition dans le domaine des matériaux et de la distribution.

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité