Nikola lance un nouveau camion pour le marché européen

En réponse à l’intérêt généralisé des clients européens, Nikola Motor Company a créé un camion à hydrogène électrique pour les marchés européens.

Les réservations pour le Nikola Tre, qui signifie «Trois» en norvégien, sont désormais ouvertes sur www.nikolamotor.com/tre.

Les invités du Nikola World, qui aura lieu du 16 au 17 avril à Phoenix, pourront voir un prototype du Nikola Tre, ainsi que d’autres nouveaux produits à émission zéro de Nikola, notamment le Nikola Two.

« Ce camion est un véritablement étonnant et est attendu depuis longtemps pour l’Europe », a déclaré Trevor Milton, fondateur et chef de la direction de Nikola Motor Company. « Ce sera le premier camion européen à zéro émission à être livré avec freinage et direction redondantes, batteries 800Vdc et une pile à combustible à hydrogène redondante de 120 kW, nécessaires à une véritable autonomie de niveau 5. Attendez-vous à ce que notre production commence à peu près au même moment que notre version américaine en 2022-2023. »

Le Nikola Tre dispose de 500 à 1 000 HP, des configurations de 6×4 ou 6×2 et d’une autonomie de 500 à 1 200 kilomètres selon les options. Le Tre s’adaptera aux restrictions de taille et de longueur actuelles en Europe.

Les essais européens devraient débuter en Norvège vers 2020. Nikola en est également aux étapes préliminaires de planification afin de déterminer le lieu d’implantation adéquat de son site de fabrication européen.

Nikola travaille actuellement avec Nel Hydrogen d’Oslo pour fournir des stations d’hydrogène aux États-Unis. « Nel a été un partenaire privilégié pour la conception et le déploiement de nos stations aux États-Unis. Nous travaillerons avec Nel pour sécuriser les ressources de notre stratégie de croissance européenne. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais avec les bons partenaires, nous pouvons le faire », a déclaré Kim Brady, directrice financière de Nikola Motor Company.

En 2028, Nikola prévoit disposer de plus de 700 stations d’hydrogène aux États-Unis et au Canada. Chaque station est capable de produire de 2 000 à 8 000 kg d’hydrogène par jour. Les stations européennes de Nikola devraient être opérationnelles vers 2022 et couvrir la plus grande partie du marché européen d’ici 2030.

À ce jour, la société dispose d’environ 11 milliards de dollars de réservations en précommande. Ryder System et Thompson Machinery seront sur le site de Nikola World pour travailler avec les clients américains.

Les inscriptions pour l’événement Nikola World qui se tiendra à Phoenix ouvriront le 3 décembre 2018 sur www.nikolamotor.com.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité