Le nouveau Anthem de Mack – Un camion autoroutier qui a du chien

Mis à part le modèle à cabine basculante LR, Mack n’avait pas présenté de nouveau camion depuis le lancement du Pinnacle en 2005. L’attente a été longue, mais le nouveau Anthem, qui remplace la version à essieu reculé du Pinnacle, ne déçoit pas. Un look très distinctif, moderne tout en préservant le style particulier de Mack, et un aménagement intérieur qui fait de Mack un concurrent solide dans le transport autoroutier, l’Anthem annonce un vent de renouveau pour Mack sur la route.

C’est à Allentown en Pennsylvanie, lieu de naissance des camions Mack, que le fabricant a choisi de présenter son nouveau camion. Et Mack n’y est pas allé de main morte. Pas moins de 500 personnes, provenant des concessionnaires Mack de partout en Amérique du Nord, mais aussi même des Antilles et autres régions où Mack est vendu, assistaient à cette présentation.

Et la réaction des concessionnaires était unanime.

« C’est Noël pour nous », me disait Éric Dubreuil, directeur des ventes Mack chez Camions Ste-Marie.

Éric Poiré de Mack Ste-Foy était tout aussi enthousiaste. Même parmi les journalistes de la presse spécialisée, la réaction était des plus positives. L’Anthem a vraiment un look très Mack.

Une job de hood? Pas du tout!

Bon, la structure de la cabine reste la même que celle du Pinnacle, qui elle-même était celle du Vision, développée en 1999. Mais chez la plupart des manufacturiers, les cabines datent elles aussi de 20 ans ou plus. Mais pour ce qui est de l’extérieur, la similitude avec le Pinnacle s’arrête là.

Un tout nouveau capot trois pièces, plus plongeant, avec les coins plus étroits sans être ronds, des nouveaux phares très stylisés entièrement DEL, une grille totalement redessinée, véritablement refaite de A à Z, de nouvelles sorties d’air latérales, un nouveau pare-chocs trois pièces, de nouveaux miroirs convexes installés sur le capot, de nouveaux rétroviseurs principaux, des poignées d’accès qui ont l’air et sont solides, bref, tout a vraiment été revu.

Mack a vraiment réussi un tour de force, en présentant un nouveau camion autoroutier à essieu reculé qui améliore l’aérodynamisme, sans pour autant sacrifier sur le style. Les mordus de Mack y verront même un certain retour vers le style plus robuste de Mack, notamment du côté des ailes et de la grille.

L’intérieur

Les changements proposés par le nouveau Anthem ne s’arrêtent pas à l’extérieur. L’intérieur a été complètement revu. Premier élément qui saute aux yeux : le nouveau volant qui n’est pas entièrement rond. Ce volant facilite l’accès à la cabine, et laisse un peu plus d’espace aux chauffeurs avec un bon tour de taille. Le style est très industriel, et les commandes sur le volant sont faciles à comprendre et à gérer. Un peu étrange au départ, ce volant avec la portion inférieure rectiligne est finalement facile à manier.

Le tableau de bord a lui aussi été revu de fond en comble. De nouveaux interrupteurs, une nouvelle disposition des cadrans et de l’affichage central des principales fonctions, le Mack Co-Pilot, le tout avec un fini métallisé encore une fois très industriel. Bien honnêtement, Mack a fait un travail impeccable sur le plan de l’ergonomie des interrupteurs, et sur le plan visibilité des principaux cadrans.

Mack s’est adressé à Sears pour développer de nouveaux sièges. Et le résultat est impressionnant. Plus de 30 configurations de recouvrement et caractéristiques sont disponibles. Les sièges de nos camions d’essai sur piste étaient vraiment confortables, et offrait un excellent soutien.

Un compartiment-couchette, beaucoup de rangement

Mack a évité l’erreur de proposer un intérieur trop « automobile » et raffiné. Ce qui ne veut pas dire que le compartiment couchette soit désagréable, bien au contraire. L’ensemble des espaces de rangements est particulièrement bien conçu, avec des compartiments munis d’une solide porte partout, y compris dans la partie avant supérieur.

Le nouveau compartiment-couchette de 70 pouces de l’Anthem est agréable à l’œil, et propose des éléments très intéressants sur le plan du rangement et du travail. Que ce soit les armoires, le frigo, l’espace pour micro-ondes ou télé à écran plan, l’ensemble est très bien conçu. Et surtout, avec près de 7 pieds de hauteur vis-à-vis les sièges, aucun problème même pour les chauffeurs les plus grands.

Premier essai concluant

J’ai eu le plaisir de conduire deux versions de l’Anthem sur la piste d’essai du Centre client de Mack à Allentown. Même s’il ne s’agit pas de conditions routières normales, j’ai pu noté à quel point la cabine était plus silencieuse, et à quel point le nouveau tableau de nord et les commandes au volant rendaient la conduite plus facile.

La visibilité, avec le nouveau capot aux coins tronqués et les nouveaux miroirs convexes, est irréprochable.

Par Claude Boucher

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité