Opération ceinture en Mauricie menée par Contrôle Routier Québec et la Sureté du Québec

Dans le cadre de l’Opération Nationale Concertée sur le port de la ceinture de sécurité, Contrôle Routier Québec et la Sûreté du Québec ont effectué une opération conjointe le jeudi 4 avril en Mauricie.

Une équipe comprenant des contrôleurs routiers et des policiers a effectué une opération en matière d’infractions au Code de la sécurité routière en utilisant notamment un autocar afin d’avoir une vue en plongée dans les habitacles des véhicules. Les agents observateurs à bord de l’autocar étaient en communication avec des agents intercepteurs sur la route.

L’opération s’est déroulée sur les autoroutes 40 et 55 en Mauricie. Les deux organisations ont mobilisé des effectifs dans un but commun : s’assurer de la conformité des usagers de la route relativement au port de la ceinture de sécurité. Par la même occasion, les agents ont également vérifié la conformité des conducteurs relativement à l’interdiction d’utiliser un téléphone cellulaire au volant. L’opération de surveillance visait autant les véhicules automobiles que les véhicules lourds.

Les résultats de l’opération du 4 avril 2019 en Mauricie sont les suivants :

Constats d’infraction émis par Contrôle Routier Québec (véhicules lourds, véhicules commerciaux, véhicules servant au transport de personnes) :

  • 2 constats d’infraction pour non-port de la ceinture de sécurité (Véhicules Lourds)
  • 3 constats pour avoir fait usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif visé à l’article 443.1 du Code de la Sécurité Routière, au volant d’un véhicule (dont 1 cas de récidive amenant une suspension de permis de conduire).
  • 3 constats d’infraction autres

Constats d’infraction émis par la Sûreté du Québec (véhicules routiers de tout type) :

  • 16 constats pour avoir fait usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif visé à l’article 443.1 du Code de la Sécurité Routière, au volant d’un véhicule
  • 4 constats d’infraction autres

L’amende pour ne pas avoir porté ou de ne pas avoir porté correctement la ceinture de sécurité dans un véhicule en mouvement est de 312 $ (incluant les frais) et 3 points d’inaptitude.

Dans le cas d’un conducteur qui manipule un cellulaire ou tout autre appareil électronique portatif au volant, l’amende est de :

  • 1re infraction : 484 $ (incluant les frais) et 5 points d’inaptitude
  • Si récidive (sur une période de deux ans) : le double de l’amende et une suspension immédiate du permis de conduire en cas de récidive (sur une période de deux ans) :
    • 1re récidive : 3 jours
    • 2e récidive : 7 jours
    • 3e récidive : 30 jours

Bien que le bilan final de l’opération du 4 avril 2019 en Mauricie démontre une quantité plus élevée de constats d’infractions pour l’usage du cellulaire au volant que pour le non port de la ceinture de sécurité, Contrôle Routier Québec et la Sûreté du Québec vous rappelle que la ceinture de sécurité contribue largement à sauver des vies.

La ceinture de sécurité réduit de moitié les risques d’être tué ou gravement blessé lors d’un accident.

Chaque année, en moyenne, environ 30 % des occupants de véhicules de promenade décédés ne portaient pas leur ceinture.

Ce chiffre est encore plus élevé chez les occupants de véhicules lourds décédés. Dans les accidents mortels impliquant au moins un véhicule lourd, seulement 38 % des victimes décédées qui étaient à bord d’un véhicule lourd portaient leur ceinture.

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité