Pont Mercier: mesures d’atténuation touchant le camionnage

À la suite des problèmes récents de congestion sur le Pont Mercier, causés par des travaux de réfection, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, après consultation avec les maires des villes avoisinantes, a annoncé hier des mesures d’atténuation sur le Pont, dont certaines touchent l’industrie du camionnage.

L’ACQ est toujours en discussion avec le Ministère à ce sujet pour les modalités d’application. À cet effet, il reste des détails importants à déterminer malgré ce qui est véhiculé dans les médias. Rappelons que le Pont Mercier constitue un axe névralgique pour la région métropolitaine et facilite les déplacements de marchandises à destination et en provenance des États-Unis.

Ainsi, dès mardi le 3 juillet, la circulation des véhicules lourds (3 essieux et plus) sur le Pont Mercier sera interdite lors des heures de pointe (en direction de Montréal, de 5 h à 9 h 30 le matin et en direction de Châteauguay de 15 h à 19 h le soir du lundi au vendredi) pour la durée des travaux de réfection. L’ACQ réitère que le trafic des camions, qui constitue environ 5 % du trafic total sur le pont, n’est pas la cause de la congestion sur le Pont Mercier suite aux travaux de réfection.

Toutefois, à la demande du pdg de l’ACQ, Marc Cadieux, il a été obtenu que le péage de la A-30 serait gratuit pour les camions touchés. Les camionneurs pourront circuler gratuitement au péage dans l’allée de leur choix où une transaction à coût nul sera effectuée (incluant ceux dotés d’un transpondeur) de l’autoroute 30 en direction de Vaudreuil-Dorion le matin de 4 h 30 à 10 h et en direction de Brossard le soir de 14 h 30 à 19 h 30. Les types de véhicules lourds visés pour la gratuité au péage : véhicules de catégorie 2 (véhicules routiers dont la hauteur est égale ou supérieure à 230 cm).

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité