Une première station d’hydrogène à Québec

La première station de ravitaillement en hydrogène a été dévoilée cette semaine par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Moreau, et le maire de Québec, M. Régis Labeaume. La station, qui sera située au 5101, boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec, sera équipée d’un électrolyseur permettant de produire sur le site même de l’hydrogène propre, par électrolyse de l’eau, un procédé entièrement électrique.

« Il faut voir l’hydrogène comme un sujet d’intérêt pour les prochaines étapes de l’électrification des transports dans un contexte de transition énergétique », de dire Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles. « Pour mettre en œuvre des mesures efficaces demain, il faut s’y intéresser aujourd’hui. Je me réjouis donc de voir ce projet de station prendre forme grâce à la vision du gouvernement du Québec et au leadership de Transition énergétique Québec. »

« La Ville de Québec appuie depuis longtemps les nouveaux types de transports durables, notamment les voitures électriques et hybrides, qui atteignent tranquillement leur phase d’adoption de masse. En accueillant sur notre territoire cette première station de ravitaillement en hydrogène, nous franchissons une autre étape importante pour favoriser la mobilité écologique et durable à Québec », ajoute Régis Labeaume, maire de Québec.

« Sachant que le secteur des transports est le plus grand consommateur de produits pétroliers au Québec, notre volonté est de développer une offre diversifiée d’énergies propres, de confirmer la faisabilité technique du projet et d’acquérir une expertise adaptée aux conditions du Québec », poursuit Johanne Gélinas, PDG de Transition Énergétique Québec.

Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles; Serge Harnois, président-directeur général de Harnois Groupe pétrolier; Johanne Gélinas, présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec; Jocelyn Daneau, directeur régional de Toyota Canada; Régis Labeaume, maire de Québec; Michel Archambault, directeur développement des affaires de Hydrogenics et France Lampron, directrice Électrification des transports de Hydro-Québec.

Cette première station-service « multiénergies », propriété du Harnois Groupe pétrolier, offrira aux automobilistes de l’électricité, de l’hydrogène et des carburants conventionnels dans un même point de vente. Ainsi, la station sera dotée de deux bornes de recharge électrique du Circuit électrique d’Hydro-Québec et d’une borne de ravitaillement à hydrogène, construite par Hydrogenics, une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation de systèmes de production d’hydrogène propre. Transition énergétique Québec est une société d’État créée en avril 2017 pour assurer la transition énergétique du Québec. Dans son mandat, elle doit tenir compte, entre autres, des objectifs suivants :

  • Augmenter les activités d’innovation technologique en efficacité énergétique et en production et consommation d’énergies renouvelables;
  • Soutenir la décarbonisation du transport des personnes et des marchandises, notamment au moyen de véhicules électriques ou qui consomment des carburants à moindre teneur en carbone.
  • Dans le Plan économique du Québec déposé en mars 2018, le gouvernement du Québec annonçait un investissement total de 17,2 millions de dollars pour soutenir le développement de la filière hydrogène.
  • Le 18 janvier 2018, au Salon de l’auto de Montréal, M. Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, annonçait, en compagnie de M. Martin Gilbert de Toyota Canada, l’arrivée au Québec de 50 Mirai (berlines électriques à hydrogène) d’ici la fin de l’année 2018.

Le projet, dont l’investissement s’élève à 5,2 millions de dollars, bénéficiera d’une aide financière gouvernementale de 2,9 millions de dollars par l’entremise de Transition énergétique Québec. La construction et l’opération de cette station de ravitaillement, qui pourra produire jusqu’à 200 kg d’hydrogène par jour, s’inscrivent dans le cadre du banc d’essai de Toyota Canada, dont la livraison de 50 Mirai est prévue d’ici la fin de l’année. « Notre groupe est heureux d’être précurseur en matière de transition énergétique. Nous croyons qu’il est important que des entreprises québécoises telles que la nôtre donnent accès à un portefeuille d’énergies diversifié », mentionne Serge Harnois, PDG d’Harnois Groupe Pétrolier. « Notre objectif : offrir la bonne énergie pour le bon véhicule, en répondant aux besoins des consommateurs. »

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité