Programme mondial de conduite automobile à zéro

C’est dans le cadre de l’atelier Global Commercial Vehicle Drive to Zero du Global Climate Action Summit (Sommet mondial d’action pour le climat) que fut lancé un nouveau programme visant à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025.

Sur la base d’analyses approfondies, ce nouveau programme veut à rendre les technologies de véhicules à émissions nulles commercialement viables sur huit marchés clés des véhicules de poids moyen et lourd qui se retrouvent partout sur la planète. Au cours de l’atelier, les dirigeants du monde entier ont discuté des plans de collaboration et de coordination des efforts visant à mettre le véhicule commercial sur une voie le menant à un monde où les technologies zéro émission domineront l’ensemble des ventes mondiales en 2040.

Le Sommet de l’action sur le climat mondial se tenait à San Francisco, les 12, 13 et 14 septembre derniers et réunissait des représentants de gouvernements de partout sur le globe, des entreprises, des écologistes et plusieurs autres individus et organismes concernés par la lutte aux changements climatiques. Le Canada était représenté par la Ministre de l’Environnement et du Changement climatique Catherine McKenna. Parmi les sujets à l’ordre du jour de ces trois journées de rencontres, notons :

  • Systèmes d’énergies propres
  • Croissance économique inclusive
  • Communautés durables
  • Protection des terres et des océans
  • Investissements climatiques transformatifs

Frank Bainimarama, Premier ministre des Îles Fidji et président du COP23 (Conférence de Bonn sur les changements climatiques, tenue en 2017) ainsi que le Gouverneur de la Californie, Jerry Brown ont été les meneurs de plusieurs discussions qui ont eu lieu à San Francisco. Dans la foulée de ce Sommet, 29 organisations philanthropiques ont annoncé la création d’un fonds de 4 milliards de dollars US dont la mission sera d’appuyer des projets de toutes tailles voués à lutter contre les changements climatiques et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le maire de New York, Bill de Blasio, prenant la parole au Sommet mondial d’action pour le climat.

« Chaque jour nous fournit de nouvelles preuves que les changements climatiques affectent nos vies, d’événements météo extrêmes en passant par la hausse de l’insécurité alimentaire jusqu’aux impacts tragiques sur la santé humaine. Nous voyons maintenant la souffrance qu’une planète se réchauffant continuellement peut causer aux peuples du monde, mais nous voyons aussi des signes d’espoir », explique Kate Hampton, chef de la direction du Children’s Investment Fund Foundation (CIFF). « Comme philanthrope, nous nous engageons à faire notre part pour trouver des moyens de contrer le réchauffement climatique comme jamais auparavant! »

Le programme mondial de conduite automobile à zéro est un engagement coordonné, un effort international mené par CalStart, un organisme sans but lucratif de l’industrie comptant plus de 190 entreprises membres visant à réduire de façon significative les émissions des camions et des autobus. « En démontrant qu’il y a bel et bien une demande pour ces véhicules zéro émission et en ciblant les marchés les plus viables, nous pouvons accélérer l’adoption de ces nouvelles technologies, améliorer la qualité de l’air et réduire les émissions », de dire John Boesel, président et chef de la direction de CalStart. « Dès que nous aurons atteint une viabilité commerciale dans ces principaux marchés, il nous sera possible de travailler sur des économies d’échelle afin d’abaisser les coûts et augmenter l’adoption de ces technologies à travers l’industrie des véhicules lourds et de classe moyenne. »

L’engagement des membres est orienté vers huit segments du marché mondial des camions lourds et de classe moyenne. L’objectif final est d’atteindre la réussite commerciale dans chacun des segments internationaux d’ici 2025 et que les technologies zéro émission dominent le marché de ces segments d’ici 2040.

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité