Publireportage – Wells Fargo: prioriser la connaissance du client

Lorsque Wells Fargo a fait l’acquisition de la majorité de GE Capital Canada il y a quelques années, c’était comme si David achetait le Goliath du monde du financement d’équipement au Canada. Mais les craintes que certains pouvaient avoir ont vite été dissipées, Wells Fargo faisant preuve d’une belle capacité à s’adapter à son nouveau fleuron, reconnu dans le milieu commercial pour ses façons de faire. De plus, l’approche, les méthodes, l’efficacité organisationnelle et la visibilité mis de l’avant par GE Capital ont séduit Wells Fargo a un tel point qu’elle n’a pas hésité à conserver les piliers décisionnels déjà en place dans l’Est du Canada.

C’est de cette équipe de décideurs dont fait partie Jean-François Jetté, vice-pré­sident commercial pour l’Ouest du Québec. Comptant 16 années d’expérience dans le monde du transport routier des marchan­dises, ce vétéran est bien connu dans l’in­dustrie du camionnage au Québec, comme ses 15 participations au congrès annuel de l’ACQ peuvent en attester. À la tête d’une équipe de spécialistes sectoriels, il s’en­gage à répondre aux besoins en financement d’équipement de ses clients, tout en veillant à solidifier encore davantage la présence de Wells Fargo sur le marché canadien.

Sans contredit un joueur incontournable au Canada dans ce domaine, Financement d’équipement Wells Fargo répond aux be­soins d’une clientèle issue de tous les seg­ments de l’industrie du camionnage. Parmi la gamme de produits et services de Wells Fargo, on retrouve :

  • le financement d’équipement;
  • le financement du matériel roulant ferroviaire
  • le financement commercial aux détaillants
  • la gestion de la trésorerie
  • le financement des investissements
  • les services de commerce

En complément aux produits de finance­ment traditionnels, Wells Fargo propose des solutions de crédit-bail d’équipement conçues spécifiquement pour pallier aux exigences opérationnelles des entre­prises. La raison ? Jean-François de dire: « Au cours des dernières années, nous avons noté une hausse de l’attrait pour les solutions de crédit-bail à juste valeur marchande, principalement pour les équi­pements de classe 8. Si ces dernières gagnent en popularité, c’est parce qu’elles offrent aux propriétaires d’entreprise une plus grande souplesse, leur permettant de maximiser l’efficacité et la durée de vie utile de leur flotte, tout en les aidant à mieux contrôler leurs coûts et à fidéliser leurs chauffeurs dans un contexte écono­mique en constante évolution. »

Sachant très bien qu’un transporteur spé­cialisé dans les produits forestiers n’a pas les mêmes exigences qu’un transporteur général à Montréal, Jean-François pour­suit, « Notre plus bel atout, et probable­ment le plus apprécié, est notre volonté à prendre le temps de discuter avec nos clients. Cela signifie d’abord s’asseoir avec eux pour faire l’évaluation de leur structure opérationnelle. Ce n’est qu’une fois cette première étape complétée que nous pourrons discuter d’une straté­gie personnalisée de modernisation et d’optimisation de leur flotte. Pour nous, comprendre leur modèle d’affaires est nécessaire pour identifier les options de financement qui sauront répondre le mieux à leurs enjeux spécifiques. »

C’est cette bonne compréhension du milieu qui permet d’établir des relations solides avec les clients. Les accompagner dans l’atteinte de leurs objectifs financiers, quel que soit leur cheminement commercial, est ce qui favorise leur croissance à long terme et aide à améliorer chaque commu­nauté au sein de laquelle elle est active. « C’est pour se maintenir à l’avant-garde de l’industrie que Wells Fargo n’hésite pas à investir dans son capital humain. Le trans­port étant l’un de ses créneaux les plus significatifs, elle s’appuie sur la vitalité de son équipe pour demeurer au diapason du marché », conclut Jean-François.

Par Guy Hébert

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité