Transforcool lance sa remorque réfrigérée à Expocam

Comme nous le mentionnions dans notre édition de mars dernier, Transforcool comptait sur Expocam pour faire le lancement officiel de sa remorque réfrigérée, nouveau segment de marché pour l’entreprise de Boucherville. Transport Magazine avait eu l’occasion de voir le projet en préparation, voici maintenant le produit fini.

Joueur relativement récent dans le marché des fourgons réfrigérés au Québec, Transforcool s’attaque au marché des remorques qui, aux dires d’Hélène Villa, coordonnatrice marketing, reçoivent déjà un accueil des plus favorables, notamment auprès des entreprises agroalimentaires.

« Nous désirons nous concentrer sur le segment des 36 et 40 pieds, des longueurs idéales pour le transport en milieu urbain. Nous avons d’ailleurs ajouté des protections latérales pare-cyclistes en aluminium sous la remorque, un élément qui a grandement été salué, suite aux divers incidents qui ont eu lieu. En France, cet élément de protection est désormais standard sur les produits Lamberet, avec qui nous travaillons et dont nous sommes les distributeurs au Canada. »

Intérieur de la remorque de 36 pieds

Les nouvelles remorques Transforcool sont développées autour de trois grandes lignes directrices : solidité, qualité isolante et sécurité pour les opérateurs, chauffeurs et caristes chargés de la manipulation du chargement. Ainsi, le plancher structurel de la remorque est le plus solide qu’on puisse trouver sur le marché (44% plus résistant qu’un plancher standard, nous dit Transforcool). Il résiste donc mieux à l’humidité et son revêtement antidérapant corindon minimise les risques de blessures.

En milieu urbain, les livraisons peuvent être multiples et, forcément les mises à quai également. C’est pourquoi les remorques Transforcool  sont dotées d’un cadre arrière en inox renforcé, conçu pour encaisser les chocs. Et comme les quais ne sont pas toujours accessibles de l’arrière, Transforcool mise sur des portes latérales coulissantes, une solution qui vient régler le cas des portes battantes latérales, qui souvent doivent être ouvertes avant la mise à quai. Un détail qui a une grande importance pour une cargaison dont le contenu doit conserver une certaine température.

D’ailleurs, à cet effet, la cloison intérieure mobile et le rideau d’air arrière permettent à l’unité de réfrigération de moins travailler.

Par Richard Marcil

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité