Annonceurs vedettes

FPInnovations obtient 2 M$ pour un projet de circulation de véhicules automatisés en chemins forestiers

Crédit photo : FPInnovations
Le gouvernement du Québec annonce l'attribution d'une aide financière maximale de 2 M$, sur trois ans, à FPInnovations pour soutenir les prochaines étapes d'un projet d'automatisation des opérations de camionnage ayant pour but de moderniser les opérations forestières et d'innover face à la pénurie de conductrices et conducteurs qualifiés.

La ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, Mme Maïté Blanchette Vézina, en a fait l’annonce hier lors d’une visite des locaux de FPInnovations à Québec.

Le projet vise l’automatisation de camions en peloton qui circulent sur des chemins forestiers à faible achalandage. La circulation en peloton consiste à connecter deux ou plusieurs camions en convoi en utilisant la technologie de connectivité et les systèmes d’aide à la conduite automatisée. Le camion à la tête du peloton, avec conducteur, fait office de chef de file, les véhicules qui le suivent s’adaptant automatiquement aux changements de mouvement.

« La performance et la rentabilité des opérations du secteur forestier du Québec passent inévitablement par l’innovation et la modernisation. C’est grâce à des initiatives comme celle de FPInnovations, qui favorisent le développement de technologies novatrices, que la filière forestière pourra accroître sa compétitivité et continuer d’être génératrice de prospérité pour les Québécois et Québécoises. Je tiens donc à souligner la vision d’avenir qui anime FPInnovations et je lui souhaite le meilleur des succès dans ce projet. » mentionne Maïté Blanchette Vézina, ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine.

La phase 1 des essais de ces camions autonomes s’est terminée en décembre 2023. Ces essais se sont déroulés avec succès au Québec sur des routes privées des partenaires du projet et ont permis de tester cette technologie dans les conditions climatiques de l’hiver québécois. La prochaine phase du projet, qui s’étirera jusqu’en mars 2025, consiste en la mise à jour de la conformité réglementaire et aux essais contrôlés sans conducteur avec surveillance à distance. Cette phase 2 permettra plus précisément de tester les itinéraires tracés par le camion de tête, la différence entre des remorques chargées et non chargées ainsi que les comportements sur des chemins forestiers de classe 1 et de classe 2.

Grâce à cette initiative, des véhicules automatisés pourront être adaptés pour affronter les conditions particulières des chemins forestiers québécois. Ce projet est une première au Canada. À terme, ces nouvelles technologies devraient permettre d’atténuer les effets de la pénurie de main-d’œuvre, d’augmenter les possibilités et la prévisibilité des revenus du secteur forestier, d’améliorer la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses et, potentiellement, de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre de ce type de transport grâce au rassemblement en peloton.

« Les activités liées aux produits du bois que réalise FPInnovations à Québec sont un atout considérable. L’expertise et l’équipement de pointe de l’organisme permettent d’offrir des solutions et des technologies concrètes pour aider le secteur forestier à améliorer sa performance et sa compétitivité. Cela contribue à faire rayonner la créativité et la force d’innovation de notre belle région! De plus, l’apport de FPInnovations à l’économie régionale et sa contribution à l’industrie forestière font de Vanier-Les Rivières une destination remarquable pour les entreprises souhaitant s’épanouir et contribuer à créer des emplois payants pour la population. » déclare Mario Asselin, député de Vanier-Les Rivières.

Un soutien au programme national de recherche collaborative et à l’initiative de sylviculture automatisée

Reconnaissant l’apport crucial de FPInnovations à la recherche pour le secteur forestier, la ministre a aussi profité de son passage pour souligner le renouvellement du soutien gouvernemental à son programme national de recherche collaborative et à l’initiative de sylviculture automatisée, à hauteur totale de 9 M$ sur 5 ans, comme il est annoncé dans le budget 2024-2025 déposé le 12 mars dernier. Ce soutien contribuera à orienter certaines activités de recherche de l’organisme afin que les besoins du Québec et de son industrie forestière soient pris en compte dans les domaines des produits du bois, des opérations forestières ainsi que des pâtes et papiers et des produits biosourcés. Dans le contexte des feux de forêt de 2023 et des importants efforts de reboisement à venir, de nouvelles méthodes de remise en production ou des méthodes exigeant moins de main-d’œuvre et pouvant augmenter la productivité pourront également être explorées.

« FPInnovations est fière de contribuer activement à la résolution d’enjeux critiques pour l’industrie forestière. Le développement de la technologie de circulation de camions en peloton hors autoroute permet d’appuyer la compétitivité des entreprises en régions éloignées et leur rôle dans le développement d’un secteur durable. Nous souhaitons également saluer l’engagement du Ministère dans l’initiative de sylviculture automatisée et le programme national de recherche collaborative. Nous sommes ravis de l’appui reçu dans ces projets prometteurs pour le secteur forestier. » rajoute M. Stéphane Renou, président et chef de la direction de FPInnovations.

Annonceurs

Annonceurs vedettes

Annonceurs