Annonceurs vedettes

Propulsion Québec soutient un budget axé sur la décarbonation des transports et le renforcement de la chaîne d’approvisionnement en transport électrique

Crédit photo : Daimler Trucks North America
Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents (TEI), soumet aujourd'hui ses priorités en prévision du budget de 2024 du gouvernement du Québec. Les demandes de la grappe visent à soutenir le développement et la croissance de l'industrie québécoise des TEI qui représente un secteur à fort potentiel pour bâtir l'économie québécoise de demain.

« Depuis les dernières années, nous pouvons affirmer que le gouvernement du Québec va dans la bonne direction pour soutenir l’essor des TEI et décarboner le secteur des transports, mais pour atteindre les cibles climatiques, des conditions gagnantes doivent être mises en place. Un meilleur accès au capital, une chaîne d’approvisionnement forte et locale ainsi qu’un réseau d’infrastructures adaptées favoriseront le transfert vers le transport zéro émission. Le transfert modal vers le transport collectif et actif sera par ailleurs essentiel pour réduire notre empreinte carbone et contribuer à une consommation plus judicieuse de nos ressources énergétiques », soutient Mme Michelle LLambias Meunier, Présidente-directrice générale de Propulsion Québec.

Améliorer l’accès au capital

Le financement est l’un des principaux enjeux freinant le développement des entreprises québécoises, en particulier pour les phases critiques de démarrage et de croissance. Il a été démontré que la vélocité du financement destinée aux entreprises des TEI est beaucoup plus lente et que la taille des rondes d’investissements est inférieure comparativement à d’autres juridictions. La grappe recommande donc au gouvernement du Québec de peaufiner le soutien du gouvernement aux entreprises du secteur des TEI pour assurer leur compétitivité.

Les recommandations particulières :

  • D’alléger le fardeau des entrepreneurs en ayant la capacité de cautionner certains investissements, et ce, à toutes les phases de développement et de croissance ;
  • D’accroître le financement des entreprises aux stades de démarrage (subventions) et de croissance (subventions, prêts et crédits d’impôt) ;
  • D’augmenter le financement pour la R&D et l’innovation à travers la relance des appels à projets collaboratifs et mobilisateurs pour le secteur des TEI ;
  • De soutenir des projets pilotes d’expérimentation dans le secteur des TEI.
  • D’assurer la poursuite des incitatifs à l’investissement accéléré ;
  • Réduire la proportion « financement privé obligatoire » (qui souvent supérieure à 80 %) pour que les entreprises puissent obtenir un financement ou des subventions accordés par le gouvernement.

Continuer d’appuyer le développement de la filière batterie québécoise

Le Québec possède tous les atouts nécessaires pour se positionner favorablement sur l’échiquier mondial dans le développement d’une filière batterie verte et durable grâce à une chaine de valeur complète, une éthique dès l’extraction des minéraux et un engagement envers la traçabilité et la circularité. Plusieurs acteurs sont déjà bien implantés au Québec et sont à pied d’œuvre pour assurer le développement de cette filière d’avenir. Le Québec a tout avantage à miser sur les forces présentes en plus d’attirer des investissements étrangers afin de maximiser les retombées.

Les recommandations particulières au gouvernement du Québec :

  • Soutenir le développement des connaissances géologiques dans la filière des minéraux critiques et stratégiques ;
  • Soutenir la valorisation et la seconde transformation des minéraux critiques et stratégiques.
  • Soutenir l’extraction et la transformation de minéraux critiques et stratégiques ainsi que la fabrication locale de composants pour réduire les dépendances à l’Asie. ;
  • Soutenir le développement de projets structurants ayant des bénéfices environnementaux et sociaux dans les communautés locales où seront développés des projets de minéraux critiques et stratégiques ;
  • Soutenir la filière de réutilisation et de recyclage des batteries ;
  • Supporter financièrement la commercialisation et l’implantation de technologies novatrices qui réduisent l’impact carbone et environnemental d’une filière batterie verte.

Maintenir, bonifier et prolonger les programmes incitatifs à la transition vers l’électrification

Les programmes incitatifs du gouvernement du Québec (Écocamionage, Transportez vert, Roulez vert, Programme d’électrification du transport scolaire, Écobus, Programme en efficacité du transport maritime aérien et ferroviaire) ont un impact direct sur le choix d’une entreprise de convertir son parc de véhicules vers des véhicules zéro émission. Afin d’assurer une meilleure prévisibilité pour les entreprises qui souhaitent prévoir leurs investissements pour au moins 3 ans, nous jugeons important de les prolonger et de s’assurer qu’il n’y ait pas une période de flottement entre le programme actuel et le programme renouvelé.

Accélérer le déploiement du réseau de bornes de recharge public adapté aux véhicules lourds

Pour réussir l’électrification du transport lourd, des infrastructures de recharge adaptées seront nécessaires. Des investissements substantiels devront être faits afin de répondre aux besoins des entreprises et d’accélérer le déploiement d’infrastructures de recharge rapides. Propulsion Québec recommande ainsi d’augmenter le financement dédié au déploiement d’un réseau de bornes de recharge adapté aux véhicules commerciaux lourds afin d’assurer la décarbonation de ce secteur.

« L’électrification des transports contribue à lutter contre les changements climatiques et atteindre les cibles dont le Québec s’est doté en matière de réduction des GES et de carboneutralité. Certes, nous reconnaissons le soutien du gouvernement du Québec pour soutenir la décarbonation de l’économie, mais devant la crise climatique actuelle, il est essentiel d’aller plus loin et d’axer les efforts pour développer une chaine de valeur complète, résiliente et locale qui tend vers un objectif de mobilité durable », conclut Mme LLambias Meunier.

Pour consulter le mémoire de Propulsion Québec >> https://propulsionquebec.com/nos-ressources/memoire-consultations-prebudgetaires-2024-2025-du-gouvernement-du-quebec/

Annonceurs

Annonceurs vedettes

Annonceurs