Keolis: plus important opérateur de bus scolaires électriques

Le 13 décembre dernier dans ses installations de Repentigny, la société Keolis Canada a annoncé avoir procédé à l’acquisition de 12 nouveaux autobus entièrement électriques Lion C de la Compagnie électrique Lion. Ce dernier est un manufacturier d’autobus scolaires québécois possédant son siège social et une usine à Saint-Jérôme. Keolis a commencé à faire du transport d’élèves à bord d’un autobus électrique en 2016 puis un second, toujours pour le compte de la Commission scolaire des Affluents sur la couronne nord-est de Montréal.

« Cette annonce traduit notre volonté de contribuer au mieux-être des collectivités québécoises. L’acquisition de ces 12 nouveaux autobus scolaires électriques Lion C confirme que tous nos investissements dans la modernisation de notre parc d’autobus seront consacrés à des véhicules électriques », affirme fièrement Patrick Gilloux, président et chef des opérations de Keolis Canada. « Ça fait deux ans que nous réalisons des essais avec des autobus électriques de la Compagnie électrique Lion sur le territoire de la Commission scolaire des Affluents et je dois avouer que ce fut un vrai succès opérationnel. C’est pour cette raison que nous avons décidé de poursuivre dans cette direction, avec la collaboration et la complémentarité de la Commission scolaire des Affluents. »

Les 14 autobus électriques que Keolis déploiera sur le territoire de la Commission scolaire des Affluents parcourront 448 000 kilomètres par année pour transporter 770 élèves sans émettre de gaz à effet de serre (GES). La Compagnie électrique Lion, qui fabrique toujours des autobus au diesel en plus de ses véhicules électriques, a toujours porté une attention particulière à la confection de ses autobus. Avant même de construire son premier modèle en 2006, le manufacturier a fait le tour d’utilisateurs d’autobus scolaires afin de connaître les composants à modifier afin de lancer sur le marché des versions améliorées de ce qui se fait. C’est encore le cas aujourd’hui avec les autobus Lion électriques. C’est ce qui fait dire à Patrick Gilloux : « Il n’y aurait aucune logique économique à acheter des autobus électriques sans être assuré que ces nouveaux autobus auront une durée de vie supérieure aux autobus au diesel offerts par d’autres manufacturiers. Avec Lion, nous avons des véhicules lourds électriques qui nous seront utiles pour une quinzaine d’années, par rapport à plus ou moins 10 avec des modèles conventionnels. »

« C’est un plaisir pour la Commission scolaire des Affluents de pouvoir bénéficier des autobus électriques acquis par notre transporteur Keolis Canada. Grâce à cette initiative, des centaines d’enfants seront quotidiennement transportés dans un environnement plus sain tant pour eux que pour la planète », explique Thomas Duzyk, président de la Commission scolaire des Affluents. « J’œuvre dans le milieu de l’éducation depuis 52 ans et je sais combien le transport est une facette importante du quotidien des jeunes qui l’utilisent. En étant transportés dans des véhicules sécuritaires zéro émission électrique, ces jeunes verront peut-être que leur futur passe par l’énergie propre. C’est dans la mission des commissions scolaires que de préparer les jeunes à vivre une vie de citoyen. Il faut démontrer notre engagement envers la planète et l’investissement que nous annonçons aujourd’hui rapportera à long terme. »

Marc Bédard, président de la Compagnie électrique Lion; Thomas Duzyk, président de la Commission scolaire des Affluents; Patrick Gilloux, président et chef des opérations de Keolis Canada ainsi que Claude Reid, député de Beauharnois et adjoint parlementaire au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’électrification des transports, François Bonardel.

Les autobus électriques Lion C, bien reconnaissables avec leurs pare-chocs bleus, sont fabriqués et totalement assemblés au Québec, à Saint-Jérôme. Il s’agit du seul véhicule scolaire électrique de type C fabriqué en Amérique du Nord garantissant les meilleures conditions de transport, quelles que soient les prévisions météorologiques. Un autobus scolaire de type C est un véhicule de 40 pieds de longueur avec un moteur à l’avant pouvant transporter  de 60 à 70 passagers.

Pour Claude Reid, député de Beauharnois et adjoint parlementaire au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’électrification des transports, François Bonardel : « Il ne fait aucun doute que le secteur des transports est un grand consommateur de produits pétroliers. Une annonce comme celle-ci, qui prévoit un plus grand nombre de véhicules lourds électriques, dans le cas présent des autobus scolaires, sur nos routes, est une excellente nouvelle. C’est un signe qu’un changement de mentalité est en train de s’opérer. »

« Nous sommes très heureux d’accompagner Keolis Canada dans ses engagements envers les mobilités durables ! En espérant que cette transaction inspire tous ceux qui souhaitent trouver une solution de transport économique, durable et environnementale à se tourner vers l’électrification » de dire Marc Bédard, président fondateur de la Compagnie électrique Lion. « L’expérience de l’étudiant débute avec son transport et le fait que la Commission scolaire des Affluents compte sur un partenaire comme Keolis qui possède maintenant 14 véhicules électriques dans son parc, permet à tous les partenaires de réduire leur empreinte environnementale. Avec 14 autobus électriques de type C, Keolis est maintenant le plus important opérateur de transport scolaire en électromobilité en Amérique du Nord. C’est tout à leur honneur et nous sommes fiers chez Lion de cheminer avec Keolis et de les accompagner alors que l’entreprise inculque aux jeunes de nouvelles habitudes de vie. »

Par Guy Hébert

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité